HUGUES TOUSSAY, conseiller municipal au Diamant
« Nous voulons faire du Diamant un territoire d’exception »

Hugues Toussay a été Ie premier adjoint au maire du Diamant de 2008 à 2017. Lors de la seconde mandature, il s’est opposé à la gestion municipale de Gilbert Eustache à qui il entend, aujourd’hui, succéder à la tête de la Ville.

Hugues Toussay, vous êtes cadidat pour les élections de mars prochain, lorsque l’on regarde votre parcours, peut on légitimement dire que le contraire aurait été suprenant ?

Effectivement, si je suis candidat aujourd’hui c’est d’abord parce qu’il y a un groupe autour de moi. Et aussi grace à l’expérience, que ce soit au niveau municipal ou encore l’Espace Sud, que j’ai accumulée ces derniéres années. C’est d’abord l’expérience, puis la proximité puisque j ‘habite le Diamant au quartier Jacqua, je m’endors et me réveille au sein méme de la population. On a démontré que nous étions là pour servir la population et non l’inverse.

Vous avez été 1er adjoint au maire jusqu’en Janvier 2017, certains diront que vous avez votre part de bilan à assumer dans cette mandature, êtes vous de cet avis ?

Oui je ne vais pas me défausser ni fuir. Cest vrai que nous avons alerté et j ‘insiste sur le nous. Car nous étions 14 élus en 2016 à avoir alerté le maire. En effet, dans votre journal nous avions fait une lettre ouverte signée de 14 élus de la majorité pour dire que nous n’étions pas en phase avec le maire pour deux raisons évidentes. La premiere c’ est la transparence. Puisque jusqu’à aujourd’hui, il n’y a aucune transparence sur la gestion communale. Et en second lieu, nous disions que nous étions écartés du projet politique sur lequel nous nous étions engagés vis-à-vis de la population. Ce sont pour ces deux raisons majeures que nous nous sommes désolidarisés.

Si on comprends bien, vous êtes en campagne depuis près de 2 ans. Quelles sont les retours du terrain que vous avez?

Depuis 2 ans ou du moins depuis avril 2016, lorsque nous avons rejeté le compte administratif  du maire , nous sommes allés sur le terrain comme nous le faisons d’habitude, pour prendre le pouls de la population. II y a des mots qui revenaient réguliérement, ce Sont les mots cohésion et unité, parce qu’ effectivement le Diamant est divisé, d’ où le nom de notre association « Liannaj pour le Diamant. Nous avons pu constater que les quartiers Sont laissés à l’abandon. Idem pour le bourg tant au niveau des infrastructures que de I ‘aménagement. Nous avons donc pris notre bâton de pelerin et nous sommes allés auprés de la population pour bâtir un projet pour l’ avenir qui sera un engagement vis-à-vis de la population.

Justement quelles sont les grandes lignes de ce projet que vous avez pour le Diamant ?

Nous avons trés tôt défini trois axes que nous avons présentés à la population lors de notre mee- ting en juin 2019. Le premier axe concerne toutes les solidarités. II faut aujourdhui renforcer le lien social, renforcer toute forme de solidarité à travers des politiques liés non pas seulement au social mais à l’éducation au niveau des associations politiques, spotives et culturelles. Pour faire en sorte que le Diamantinois se sentent bien chez lui pour l’avenir de ses enfants, mais aussi pour la préservation et l’accompagnement des ainés. Le second axe concerne le service public. II nous faut aujourd’hui garantir un service public efficace. Bien entendu à travers la gestion des finances, avoir une bonne maitrise. Pour prendre un exemple, il faut que les quartiers aujourd’hui soient propres, non pas seulement l’ aube des élections, mais durant toute l’année, toute la mandature. L’objectif est de dégager une épargne positive pour pouvoir justement investir demain. II faut réduire ces coûts de fonctionnement que nous avons. D’ailleurs, nous avions lancé un appel fort. Et c’est depuis 2016 que la Chambre régional des comptes a pris le dessus. II faut savoir que depuis 2016, c’ estla CRC qui impose une enveloppe de dépenses de fonctionnement à la Ville.

Et les troisième projet ?

Ce troisiéme axe concerne l’aménagement du territoire. A travers cet aménagement on va parler de tourisme. Cette compétence a été transférée à l’Espace Sud dont je Suis le vice-président en charge de ce secteur. Nous avons une stratégie touristique pour le Diamant au sein du territoire Sud. On veut également parler de l’aménagement du bourg Nous parlons notamment de la place des Fetes, également les places de parking, la sécurité pour les commerçants et les habitants. Nous avons aussi le programme de reconstruction des écoles dont j’étais à l’origne. II faut donc poursuivre ce programme avec la sortie d’une deuxième écoles. et il faudra un plateau sportif couvert pour les jeunes et les moins jeunes. Nous voulons également revoir la politique foncière pour permettre aux Diamantinois de construire et d’investir chez eux. En sommes, faire en sorte que l’on puisse réajuster cet équilibre afin que chaque Diamantinois soit en mesure d’acheter des terrains au Diamant.

Vous m’avez rappelé, vous êtes vice-président à l’Espace Sud, estimez-vous que la ville doit nouer un partenariat fort avec cet EPCI ?

 Bien évidemment, puisqu ‘un candidat qui fait fi de l’intercommunalité n ‘est pas en phase avec la politique de demain. Aujourd’hui les finances se font rares. II faut mutualiser puisque l’Espace Sud, c’est aussi la mutualisation des dépenses au niveau des communes. Mais également un certain nombre de projets structurants. II existe déjà une stratégie Odyssea concernant le tourisme, le label passeport vert de I’ONU qui intégre également le Diamant. Mais aussi toutes les solidarités puisque je Suis président de la commission sociale. Nous avons un accompagnement pour les habitants les plus fragiles, notamment concernant le projet numérique.

D’après vous qu’attendent les Diamantinois de leur maire ?

Ils veulent un mair proche de la population. Il veulent un homme ou une femme d’expérience. II ne s’agit pas Seulement d’ une expérience professionnelle mais aussi d’une expérience dans la gestion des politiques publiques. Et aussi un maire qui inspire la confiance.

Hugues Toussay, avec votre liste, si vous êtes élus en Mars prochain, quelles seront les premières mesures de votre mandature ?

Tout d’ abord nous allons mettre en place un séminaire entre les élus et le personnel municipal. En premier lieu pour faire connaissance et pour que le projet politique que nous portons puisse faire l’adhésion de tous. C’est-à-dire qu ‘un agent qui est en mesure de connaitre dans les détails le projet politique de l’équipe en place sera un agent performant, ce sera un agent compétent. Cela permettra aussi aux agents de monter en compétences en fonction de notre programme. Nous allons aussi faire un audit financier et un audit organisationnel. II ne s’ agit pas seulement de faire un audit, mais il faut étre transparent et informer la population. II y a un dossier qui me tient à cæur c’est l’éducation puisqu’en tant que directeur d’ école j’estime, des la rentrée de septembre 2020, mettre les moyens nécessaires. II faut savoir que le budget alloué à chaque enfant est de 10 euros par an concernant le matériel pédagogique. Je crois qu’une commune qui veut que ses enfants réussissent doit leur donner les moyens. A “Liannaj pour le Diamant”, nous voulons faire du Diamant un territoire d’exception. II faut que chaque Diamantinois se sente bien chez pour pouvoir accueillir les autres.